Un opérateur de l’urgence sanitaire

Qu’est-ce que l’EPRUS ?

 

L’Établissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires (EPRUS) est une agence sanitaire créée pour aider les représentants de l’Etat et les acteurs sanitaires à répondre aux situations sanitaires exceptionnelles en France et à l’étranger.

Créé en 2007, l’EPRUS est un établissement public administratif qui intervient à la demande de son ministère chargé de la Santé.

Sa mission s’articule autour de trois axes principaux : (article R. 3135-1 du Code de la santé publique)

  • la constitution et la gestion de la Réserve sanitaire : L’EPRUS recrute et forme des professionnels de tous les secteurs de la santé, qui sont volontaires pour être contactés en cas de besoin de renforts dans un établissement de santé, une agence régionale de santé, une administration ou encore une ambassade. Lors d’une demande de renforts humains, l’EPRUS fait appel aux réservistes volontaires pour intervenir, sélectionne les candidats, les équipe, les briefe et les achemine jusqu’au lieu de la mission. L’EPRUS assure le suivi de cette mission, organise la couverture juridique et assurantielle, et assure la prise en charge financière (remboursement des frais de mission, rémunération des réservistes non-salariés, remboursement des employeurs des réservistes). La réserve sanitaire est composée d’environ 2000 professionnels du secteur de la santé : médecins, directeurs d’hôpitaux, infirmiers, ingénieurs sanitaires, pharmaciens, etc. Les réservistes sanitaires sont issus de tous les métiers du monde de la santé.
  • la gestion du stock national de produits de santé : l’EPRUS procède, pour le compte de l’Etat, à l’achat, la fabrication, l’importation, l’exportation, la gestion, la distribution et l’élimination du stock stratégique national de médicaments et de produits de santé, qui doivent pouvoir être distribués rapidement en cas d’urgence sanitaire sur notre territoire ou à l’étranger.
  • l’appui technique aux Agences régionales de santé (ARS) et aux établissements de santé. L’EPRUS conseille les ARS et les établissements de santé sur les moyens et les formations des professionnels à déployer pour faire face aux situations sanitaires exceptionnelles.

 

Depuis sa création en 2007, l’EPRUS est intervenu dans de nombreuses situations :

- en France en apportant des renforts lors de déclenchements du plan « Grand Froid », lors d’épidémies de dengue, de chikungunya ou encore de grippe (dispositif ORSAN), mais aussi en renfort prudentiel lors de grands rassemblements (G20, Jeux Olympiques, anniversaire du débarquement, teknival)

- à l’étranger lors des tremblements de terre d’Haïti, du Japon et du Népal, dans plusieurs pays d’Afrique touchés par l’épidémie Ebola, lors d’une épidémie de dengue et zika, ou encore lors de troubles politiques en Lybie ou en Irak (rapatriement de réfugiés)

Aujourd’hui, grâce à son organisation unique qui allie préparation de renforts en hommes et de renforts en équipements et produits, l’EPRUS est une véritable référence dans le domaine de la préparation et de la réponse lors de situations sanitaires exceptionnelles.

Télécharger le flyer

 

 

DES INTERVENTIONS EN FRANCE ET DANS LE MONDE

 

La Réserve sanitaire de l’EPRUS peut être mobilisée dans des délais très courts pour des missions de durée variable, courtes le plus souvent. Lorsque les missions sont longues, l’EPRUS organise la relève des réservistes en mission.

Les réservistes de l’EPRUS interviennent en renfort, et si besoin en relais des professionnels locaux et des moyens d’assistance sanitaire gouvernementaux et non gouvernementaux déployés en première intention, en France comme à l’étranger. Ces renforts sont mobilisés en réaction à une crise sanitaire, notamment de manière préventive (dispositif « prudentiel » lors de grands rassemblements) ou lorsque celle-ci s’inscrit dans la durée.

À l’étranger, l’EPRUS apporte en outre assistance sanitaire aux ressortissants français expatriés et aux populations dont la santé est menacée par des catastrophes dans le cadre de l’aide humanitaire d’Etat.

Depuis la création de l’EPRUS, une quarantaine d’interventions ont été menées par la Réserve sanitaire dans de nombreux pays : en Haïti après le tremblement de terre de 2010, au Japon au moment de l’accident nucléaire de Fukushima de 2011 ou encore au Congo suite aux explosions meurtrières de Brazzaville en 2012. En France, lors des plans « grand froid » de 2012 et 2013, plus de 200 réservistes sanitaires ont participé à des maraudes sociales pour porter assistance sanitaire à des personnes sans abri.

L’EPRUS intervient de plus en plus fréquemment dans les Outre-Mer pour renforcer l’offre de soins lors d’épidémies d’arboviroses (la dengue, le chikungunya, etc.), tant sur le volet expertise et soin –comme en Afrique- que sur le volet préparation des renforts pour le territoire national.

Enfin, la Réserve sanitaire est fortement mobilisée sur l’épidémie Ebola.

 

Lien vers la carte Thinglinks

 

 

DES PARTENAIRES SPECIALISTES DE LA GESTION DE CRISE ET DE LA SECURITE SANITAIRE

 

L'EPRUS travaille au quotidien avec les institutions gouvernementales concernées par la gestion de crise et de la sécurité sanitaire en France et à l’étranger, dont :

  • son autorité de tutelle, la Direction générale de la santé
  • la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (ministère de l’Intérieur), le Service de santé des armées (ministère de la Défense), le Centre de crise du ministère en charge des Affaires étrangères et européennes
  • l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)
  • l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES)
  • l’Institut de veille sanitaire (InVS)

 

Par ailleurs l’intervention de l’EPRUS s’articule sur le terrain de chaque intervention avec celle de fondations comme l’Institut Pasteur, d’associations telles que la Croix-Rouge française ou encore de celle d’ONG (Médecins sans frontières, Médecins du monde, Bioforce, etc.).

L’EPRUS échange avec des sociétés savantes (la Société française de médecine d’urgence, la Société française de médecine de catastrophe, etc.) et des organes de représentation professionnelle (les Conseils nationaux des ordres professionnels, la Fédération des spécialités médicales, l’Association nationale des étudiants en médecine de France, l’Intersyndicat national des internes, etc.).

Télécharger la brochure instit

A consulter aussi

Le guide du Réserviste Sanitaire est Sorti ! - 14/09/2015

Chapitre 1 : La réserve sanitaire de l’EPRUS

Chapitre 2 : devenir réserviste sanitaire

Chapitre 3 : droits et obligations du réserviste sanitaire

Chapitre 4 : la formation des réservistes sanitaires

Chapitre 5 : l’équipement et les matériels utilisés par les réservistes

Chapitre 6 : le déclenchement d’une
...