L’EPRUS envoie une mission de renfort aux Antilles

L’Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires (EPRUS) envoie dès lundi 10 février une mission de renfort aux Antilles. Face à l’épidémie de Chikungunya, l’EPRUS mobilise 2 réservistes spécialisés en santé publique, à la demande de l’ARS de zone Antilles et sur saisine de la Direction Générale de la Santé.

Un médecin inspecteur de santé publique exerçant à l’ARS de Bourgogne et un infirmier de santé publique exerçant à l’ARS de Provence-Alpes-Côte d’Azur  conduiront une mission de renfort de la Cellule de veille, d'alerte et de gestion sanitaire (CVAGS), au sein des locaux de l’ARS Antilles. Cette cellule est chargée d’animer et de soutenir l’ensemble des acteurs concernés par la crise : établissements de santé et médico-sociaux, laboratoire, etc.

 

Cette mission de renfort durera 15 jours. L’EPRUS se tient prêt, si nécessaire, à renouveler et renforcer cette mission.